AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 [Hélios - Oriana] Objet non identifié en approche

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 116

Loyauté : 17
Célébrité : Amanda Seyfried
Multi-comptes : Milena Castelli
Crédits : Liliana

Ma présentation :
Ma fiche de liens :
Mon âge : 31 ans
Mon métier : Pédiatre
Côté coeur : Wait, what ?

Mon image :
Oriana Cassano
« Citoyen de Palerme »
[Hélios - Oriana] Objet non identifié en approche
Mer 2 Mai - 21:02 - #

Objet non identifié en approche

 
Hélios Costas ✤ Oriana Cassano
Début mai au Monte Pellegrino

« Now and then I get insecure, From all the pain ♪  »
La journée est ensoleillée. Elle est paisible pour une journée de repos, et Oriana en a profité pour faire quelques achats. Elle a commencé par passer au marché de Palerme pour trouver quelques légumes et quelques fruits, puis elle est passée récupérer quelques vêtements pour renouveler un peu sa garde-robe ayant troué un jean la semaine précédente. Le désavantage de son état est qu’elle est limitée dans le choix de ses vêtements. Hors de question pour Oriana de porter une robe. Cela ne lui viendra jamais à l’idée. Elle affronte les chaleurs de l’été sans broncher, ayant bien trop peur de se dévoiler de la sorte. Elle a complété son shopping en passant chez le boucher. En rentrant, elle a déposé et rangé ses achats avant d’attraper le harnais de Shiva. Déjà un an que la jeune chienne a rejoint sa vie. Certains auraient pu penser qu’elle cherchait à remplacer celui qu’elle venait de perdre, mais Oriana cherchait juste une nouvelle compagne sans oublier celui qui avait partagé sa vie durant 11 longues années. Celui qui l’avait aidé à surmonter les épreuves.

Oriana a donc le harnais à Shiva et récupère sa laisse avant de l’attacher sous les jappements joyeux de l’animal. Elles sont sorties de la maison et d’un pas tranquille, Oriana a pris la direction du centre-ville pour gagner ensuite le Monte Pellegrino. Une fois arrivée, Oriana est un peu fatiguée. Mais elle est plutôt sereine, heureuse de profiter du soleil et de la chaleur pour se balader un peu et sortir de chez elle. Même si elle aime beaucoup cette maison dans laquelle elle s’est réinstallée, elle est souvent gagnée par des vagues de mélancolie. Prendre l’air, voir le monde l’aide à penser à d’autres choses, à se forger de nouveaux souvenirs. Installée en tailleur sur le banc, elle se penche pour détacher Shiva et sort une balle de sa poche pour la faire rouler. A chaque fois que l’animal la ramène, Oriana la fait à nouveau rouler. Finalement, constatant l’énergie débordante de la petite Sheltie, elle déplie sa jambe artificielle pour la reposer au sol et se lève pour la lancer. Le temps que Shiva l’attrape et la ramène, elle se tourne pour regarder la baie. Cette vue est vraiment superbe. Elle vient ici de façon régulière et à chaque fois, elle est époustouflée par tant de beauté. Soufflée et admirative. Et à chaque fois, elle se rappelle à quel point la Sicile lui avait manqué. Shiva pose la balle à ses pieds et gratte sa jambe droite ce qui attire son attention. Elle se penche pour la ramasser et se redresse. Elle se tourne et la lance à nouveau. Mais cette fois, elle ne s’y prend pas très bien et la balle frappe quelqu’un à l’arrière de la tête. Shiva ne se laisse pas démonter et poursuit la balle qui a rebondit pour aller rouler plus loin. Oriana vient de pâlir et s’est approché rapidement pour : « Oh pardon ! Je suis vraiment désolée… Je… Je ne pensais vraiment pas pouvoir lancer si loin… ». Elle retient le rire nerveux qui monte parce que cela serait vraiment malvenu de rire dans cette situation.


(c) J'ai emprunté la photo sur l'instagram de la jolie Nala.

_________________
You're still breathing
Il est facile de survivre aux tragédies, mais recommencer à vivre est bien plus difficile. Heureusement, il est facile de soigner les apparences pour ne pas être bousculé car les gens croient ce qu'ils voient. Adressez leur un sourire et dites leur que tout va bien et ils vous croiront. Même si vous n'allez pas bien. Particulièrement si vous n'allez pas bien ✤ 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
Re: [Hélios - Oriana] Objet non identifié en approche
Jeu 3 Mai - 18:59 - #




Objet non identifié en approche

oriana & hélios


 « Tu t'es battu avec Mike Tyson ou quoi ? » Roxanne, ta belle coéquipière française n'allait pas passer à côté de ton œil blessé. Oeil noir que tu avais tenté de camoufler sous une couche épaisse de maquillage, sans succès. Il était trop frais, trop foncé pour que tu puisse duper ta collègue. Sur le ton de la plaisanterie, tu répondis  « C'était un coq ! » Tu lui fis un sourire franc, riant presque à cette phrase qui était pleine de sous entendu que seul les gens de ce milieu là connaissaient. Ce milieu de combattant clandestin qui te voyait en quelque sorte renaître. Toi qui t'étais promis d'arrêter la boxe à la mort de ton père, tu avais reprit et pourquoi. Ta collègue riait avec toi, te balançant une autre blague vaseuse avant d'être interrompue par un appel. Vous partiez à vive allure dans les rues de Palerme tel deux supers héros près à secourir de nouveaux citoyens en détresses.

Le début de la journée avait été plutôt calme. Le genre de journée qui t'épuisait car tu t'ennuyais un peu. Tu avais l'impression parfois de ne pas être très utile. A croire que tu aimerai que les gens aient des accidents pour te sortir de ta routine. Heureusement que tu ne pensais pas à mal. Quoique … Après ta matinée de travail, tu passais voir ta famille au restaurant « Omega » que ton père a ouvert à votre arrivé à Palerme. Ton oncle semblait soulagé, plus détendu depuis quelque temps. Tu souriais à la vue de ton oncle. Savoir qu'il allait mieux te remplissait de joie. Tu l'embrassas comme tu le faisais toujours. Tu nettoyais la vaisselle pendant qu'il te racontait les dernières nouvelles du restaurant. La joie que tu entendais dans sa voix, il n'y avait rien de comparable au monde. Il t'offrit à manger comme toujours et tu partis en lui disant que tu l'aimais. Tu n'étais pas le genre d'homme à te cacher et à ne jamais dire à sa famille qu'il l'aime. Tu sais à quel point c'est important ces mots. Ils peuvent réparer plus de cœur qu'en détruire.

Après avoir quitté ta famille, tu récupéras Carl ton carlin à l'appartement et tu pris la direction du Monte Pellegrino. Vous aviez l'air de deux parfaits idiots ta chienne et toi dans la voiture. Elle avait la tête en dehors de la voiture, la langue pendante et une sorte de sourire aux babines. Quand à toi, tu tentais de rapper en anglais mais ça ressemblait plus à du yaourt qu'à autre chose. Une fois arrivé au parking, tu laissas ta chienne courir sur l'herbe, sachant qu'elle ne craignait rien en n'étant pas attaché. Tu l'avais eu alors qu'elle n'avait que quelques mois et tu avais réussi à bien la dresser. Enfin, elle t'écoutait surtout quand vous étiez à l'extérieur. Chez toi, c'était différent. Il semblait que Carl et Stella s'étaient ligués contre toi et inventaient toujours de meilleures façons pour pourrir ton appartement.

Vous vous promeniez tranquillement, ta chienne reniflant tous les arbres qu'elle voyait, toi rêvassant. Tu pensais que ta petite balade allait se passer sans problème jusqu'à ce que tu reçues un violent coup à la tête.  « Aïe ! » grognas-tu. Tu allais avoir une sacrée bosse sur le front vu l'impact que tu avais reçu. Une jeune femme vint à toi, s'excusant, visiblement gêné de t'avoir blessé. Tu relevas la tête que tu tâtais encore du bout des doigts pour voir s'il n'y avait pas plus de dégât que ça. En la voyant, tu ne pus t'empêcher de sourire.  « Ne vous inquiétez pas, ça arrive à tout le monde ! » Qu'est-ce que tu racontais comme bêtise.  « Enfin non, pas à tout le monde. Mais vous devriez faire carrière dans le baseball. Je pense que vous feriez fureur ! » Tu essayais de la consoler en disant ça, pour montrer qu'il n'y avait pas mort d'homme.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 116

Loyauté : 17
Célébrité : Amanda Seyfried
Multi-comptes : Milena Castelli
Crédits : Liliana

Ma présentation :
Ma fiche de liens :
Mon âge : 31 ans
Mon métier : Pédiatre
Côté coeur : Wait, what ?

Mon image :
Oriana Cassano
« Citoyen de Palerme »
Re: [Hélios - Oriana] Objet non identifié en approche
Sam 5 Mai - 0:27 - #

Objet non identifié en approche


 
RP Libre ✤ 1 personne
Début mai & Monte Pellegrino

« Now and then I get insecure, From all the pain ♪  »
Une belle journée au Monte Pellegrino. La jeune femme est plutôt heureuse d’être là. Elle respire l’air sicilien à plein poumon avec grand plaisir. Oriana a toujours aimé cette ville. Même après son départ, même pendant les heures les plus sombres, Palerme lui a manqué. À son retour, les choses ont été vraiment dures. Elle revivait tous ses souvenirs. Elle passait près du bar dans lequel elle voyait son père discuter avec ses amis, elle passait près des boutiques dans lesquelles elle allait acheter des vêtements avec sa mère, elle passait près du parc dans lequel elle allait jouer avec son frère. Tout ce qu’elle pouvait faire lui rappelait sa famille. Mais la ville avait un côté un peu fade. Elle semblait être la même et pourtant, elle était différente. Elle semblait moins brillante, moins belle sans eux. Moins chaleureuse aussi. Mais progressivement, elle avait pris conscience que depuis leur mort, tout avait été comme cela. Que les choses semblaient moins intenses, qu’elle était inexorablement moins heureuse. Mais d’après sa tante, cela ne devait pas l’empêcher de vivre et de s’accrocher. De le faire pour eux. D’après elle, sa mère qui aimait Venise plus que tout, était tombée amoureuse d’un sicilien puis de sa ville. Au point qu’elle n’avait jamais réellement pleuré celle dans laquelle elle avait grandi. Alors Oriana a continué à faire ce qu’elle faisait depuis 15 ans déjà : elle s’est accrochée, sans vraiment y prendre de plaisir au début. Et peu à peu, elle a réappris à aimer cette ville et à apprécier les bons souvenirs qu’elle y avait et ceux qu’elle se récréait.

C’est donc pour cela qu’elle se trouve là, avec Shiva, à lui jeter une balle et à la regarder courir après joyeusement. Et l’émotion de l’animal est contagieuse, comme toujours. Avec ses petits yeux et sa tête de renard, toute la malice dont elle peut faire preuve, Shiva lui donne envie de sourire et de profiter du soleil. Elle l’adoucit c’est certain. Au point de balancer la balle droit dans la tête d’un parfait inconnu. Un jeune homme brun, qui semble occupé lui aussi à promener un chien. Mais Oriana n’en est pas sûre. Il y a beaucoup de gens, beaucoup de chiens. Un peu trop pour être persuadée que celui qu’elle vient d’agresser est lui aussi l’heureux propriétaire d’un chien. Elle s’approche pour s’excuser et celui-ci lui répond qu’elle ne doit pas s’inquiéter, que cela arrive à tout le monde. Assez vite, il nuance avant de plaisanter. Dans le baseball ? S’il savait. Elle retient sa grimace parce qu’Oriana a beaucoup de mal à se coordonner. Elle pourrait courir. Elle le sait, certaines personnes comme elles recommencent à courir. Mais Oriana elle n’y arrive pas très bien et en plus, elle se fatigue vite. Alors évidemment la moindre idée de faire du sport est exclue. Alors qu’elle aimait réellement la danse. Alors elle sourit un peu, avec politesse et peut-être une pointe d’amusement avant de répondre : « Probablement oui. Mais je crois que le monde n’est pas prêt à découvrir autant de talent ». C’est un truc qu’elle a dû entendre dans un film, ou dans une série. Elle ne l’a pas inventé c’est certain, même si elle a quand même de l’humour. Quand elle connait un peu les gens. Avec les inconnus c’est toujours un peu difficile. Alors elle copie un peu ce qu’elle voit dans les films et dans les séries. Finalement, Shiva qui a réussit à rattraper la balle, revient en courant jusqu’à l’humaine et s’assoit près d’elle en posant sa patte sur sa jambe pour attirer son attention. Oriana se penche pour prendre la balle et regarde l’homme en disant : « Vous devriez peut-être reculer un peu ». Elle retient un rire cette fois et lance à nouveau la balle dans une direction où elle ne peut pas faire de mal à quelqu’un. Elle se tourne à nouveau vers lui et demande : « Vous êtes sûr que ça va aller ? Je veux dire… Je suis médecin, je pourrais vous ausculter si jamais vous avez l’impression que ça ne va pas ». C’est peut-être un peu extrême, mais Oriana est un peu inquiète.

_________________
You're still breathing
Il est facile de survivre aux tragédies, mais recommencer à vivre est bien plus difficile. Heureusement, il est facile de soigner les apparences pour ne pas être bousculé car les gens croient ce qu'ils voient. Adressez leur un sourire et dites leur que tout va bien et ils vous croiront. Même si vous n'allez pas bien. Particulièrement si vous n'allez pas bien ✤ 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Re: [Hélios - Oriana] Objet non identifié en approche
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hélios - Oriana] Objet non identifié en approche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bug de l'application faire parler un objet sur mirror nano nabaztag
» Truc de dingue : réapparition d'objet
» objet à posséder absoooolument !
» J'ai un compte avec Nabaztag inscrit mais ils m'indiquent que je n'a pas d'Objet !!
» Historique, objet et esprit de ce forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omertà :: Hors jeu : Flood, jeux et archives. :: Les archives :: Les archives des rps-
Sauter vers: