AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 drive, and do it fast [furio & don]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'arrivée : 17/06/2018
Messages : 29

Loyauté : 137
Célébrité : Dave Franco
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 31 ans
Mon métier : Tricheur professionnel, ça marche ?
Côté coeur : Célibataire

Mon image :
Donatello Calgoni
« Membre du clan Noce »
drive, and do it fast [furio & don]
Ven 22 Juin - 14:13 - #

drive, and do it fast
Furio & Don
••••

Le visage grave, je baissais lentement les yeux, cherchant à me faire oublier. J'avais fait une erreur, je le sentais bien. Je me laissais rarement allé mais dans l'euphorie, j'avais fait un geste visible, un geste que n'importe qui pouvait comprendre. J'avais passé des années à peaufiner mes techniques de triche pour atteindre un point où non seulement un homme ne pouvait les voir mais même une caméra ne le décelait pas forcément. Il fallait connaître la technique pour le savoir. Seulement, là, j'avais fais une erreur. J'avais fais un geste brusque, j'avais montré mon jeu, j'avais clairement commis l'erreur irréparable. Je faisais souvent exprès de perdre pour ne pas attirer les soupçons or là, j'avais gagné trop de parties d'affilé et quand j'avais voulu faire exprès de perdre, et bien j'avais gagné. Une erreur bête, une erreur stupide mais qui pouvait me coûter beaucoup. Je sentais les regards qui se pointaient dans ma direction et je ne pouvais rien faire. Fuir serait stupide, je devais continuer comme si de rien n'était, je laissais le croupier distribuer les cartes, regardais mon jeu. Putain, encore un super jeu. Même sans tricher, j'étais persuadé de pouvoir gagner cette main. Et perdre, ce serait montrer que je fais exprès et ce n'est pas mieux. Putain de dilemme de mes deux. Je jouais, tranquillement, sentant les regards, les personnes, se rapprocher de moi, il ne restait pas beaucoup de temps avant qu'ils soient là et à ce moment-là, je n'aurais probablement pas d'autre choix que de fuir. C'était un casino de la Noce donc je savais qu'on ne me dirait rien sur ce plan là. En revanche, mes adversaires, eux, ne savaient pas que je jouais volontairement en trichant pour faire gagner de l'argent facilement au clan. Je sentis une main se poser sur mon épaule.

« Oui ? » Je gardais une voix calme, je ne voulais pas faire d'émule, pas tout de suite. Si on acceptait mes techniques dans le clan, pas sûr qu'on accepte le fait que je déclenche des émeutes dans un casino, illégal ou pas, d'ailleurs. « Suis-nous » Les deux hommes faisant parfaitement deux fois ma carrure chacun, je ne me sentais pas vraiment de dire non. Silencieusement, je les suivais. Ils m'emmenaient dans une petite pièce à l'abris des regards où je découvrais un homme, assez âgé, assit derrière une table. Tel un film sur la mafia dans les années 40. Je ne disais rien, pour l'instant. Et visiblement, il n'avait rien à dire car il me fit juste passer un mot :  rend moi mon argent ou je te descend. Well, that escalated quickly. Je voyais ses deux hommes de main qui mettaient leurs mains dans leur veste comme pour attraper leurs armes et je compris que je n'avais plus qu'une seule solution, me battre et fuir. Comme toujours. D'un geste rapide, je fis apparaître des cartes dans ma main et les balançais au visage de mes assaillants, ce n'était peut-être pas dangereux vu comme ça mais ça suffisait à les distraire suffisamment longtemps pour que je sorte en courant. Je les entendais proférer des insultes dans un italien rugueux tandis qu'ils se mettaient à ma poursuite. Instinctivement, je balançais des cartes dans tous les sens avec un geste que moi seul maîtrise aussi bien. Je faisais tomber des choses et, éventuellement, je traversais la porte d'entrée. Je ne savais pas vraiment où aller pour me cacher, ils étaient suffisamment nombreux pour me retrouver rapidement.  C'est alors que je la vis, cette voiture garée devant le casino, en attente. Et je savais à qui elle appartenait. Un membre du clan que je ne connais pas vraiment mais je savais qu'il était connu pour sa conduite. Sans réfléchir plus que ça, je courrais dans sa direction, ouvrait la portière et m'installait à côté de lui. « DEMARRE » Je ne disais rien de plus tandis que j'entendais le moteur rugir et que je me retrouvais plaqué contre le dossier. « On fera les présentations plus tard ! »

••••

by Wiise

_________________

All my memories, gather round her
Modest lady, stranger to blue water
Country roads, take me home ⊹ To the place I belong, Metropolis (?), Mountain mamma, take me home, Country roads...
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 35

Loyauté : 181
Célébrité : Tom Hardy
Crédits : Bazzart

Ma présentation : Juste ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 41 ans
Mon métier : Pilote de course
Côté coeur : Marié à ses voitures

Mon image :
Furio De Rossi
« Membre du clan Noce »
Re: drive, and do it fast [furio & don]
Dim 24 Juin - 21:11 - #

drive, and do it fast
Ft Don
••••





Comme d’habitude, j’étais au volant de ma voiture. Je roulais sans but précis. Je roulais juste car j’aimais ça. Comme pour un joueur de poker. Il y a des fois où il joue pour la gagne, même souvent, mais il y a des fois où il pouvait mettre le frein et jouer juste parce que le poker est sa passion et qu’il veut en profiter, sans avoir aucune pression sur ses épaules. Pendant une accélération, je sentais mon téléphone vibrer et tomber du siège passager droit. Je me baissais pour le prendre, quand lorsque je relevais la tête, je voyais que la voiture devant venait de piller. Par réflexe, coup de volant à gauche pour être en sens opposé. Heureusement, il n’y avait pas de voiture engagée. Je freinais et en profitais pour regarder le téléphone. J’étais toujours à l’arrêt sur le mauvais côté de la route, mais je n’en avais que faire. Message d’Andrea. « besoin de récupérer un colis au casino. ». Elle voulait donc que je récupère quelqu’un au casino. Elle n’avait pas dit plus, je ne savais donc pas à quoi ressemblerait la personne en question. Pas même si cette même personne allait être un homme ou une femme. Mais bon, je verrais bien une fois arrivé. Les klaxons des voitures que je bloquais commençaient à se faire un peu trop présent. C’était alors lorsque je relevais la tête, observant les voitures devant moi. Un coup d’œil au rétro. Personne derrière. Bien. Avant d’enclencher la marche arrière, je monter ma main, pour faire un doigt à la personne devant moi. Immature ? Totalement, mais j’en avais rien à péter. J’enclenchais donc la marche arrière et j’accélérais comme un fou. Puis à la première intersection, je faisais faire presque un donut à la BMW pour reprendre le bon chemin. Quelques minutes plus tard, j’étais devant le fameux casino. J’attendais donc le colis.


Puis, voiture toujours en train de chauffer, une zizanie attirait mon attention à l’entrée de l’endroit. Des cartes volaient dans tout les sens, j'étais fasciné par ce même nombre de cartes.Putain, il devait y avoir une spectacle ou quelque chose du genre me disais-je. Pas du tout. Un jeune homme sortait en catastrophe du casino, avec d’autres personnes le poursuivant. Ni une ni deux, il sautait dans ma voiture et me demandait de foncer, sans réfléchir, j’exécutais l’ordre, partant du principe que c’était lui le colis. A peine je lâchais l’embrayage et je mettais un petit peu de gaz que la voiture s’élançait dans un bruit divin. Dégageant de l’endroit en trombe. Je voyais dans mon rétro avant de prendre un virage serré à droite que ses poursuivants venaient de monter dans deux SUV noirs. Typique scénario de film. Je faisais donc des zigs-zags, un coup un drift à droite, puis accélération sur deux rues, puis à gauche. Le tout ballotté l’homme assis à côté de moi. Ayant l’habitude de ce genre de situation, j’en profitais pour placer quelques mots. « C’est toi le fameux colis ? Furio, ton chauffeur pour t’emmener au la prochaine casse. » à peine j’eus le temps de finir que je voyais en face un des SUV noirs arriver. Je lâchais un petit rire avant de reprendre de la vitesse et de tourner juste devant eux, la course-poursuite était alors lancée.
     
••••


by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 17/06/2018
Messages : 29

Loyauté : 137
Célébrité : Dave Franco
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 31 ans
Mon métier : Tricheur professionnel, ça marche ?
Côté coeur : Célibataire

Mon image :
Donatello Calgoni
« Membre du clan Noce »
Re: drive, and do it fast [furio & don]
Dim 1 Juil - 22:12 - #

drive, and do it fast
Furio & Don
••••

La voiture démarrait au quart de tour et je me retrouvais plaqué au dossier. Évidemment, nous étions suivis mais ce n'était pas très important, ça manière nerveuse de conduire me faisait penser qu'il savait ce qu'il faisait. Je me retournais pour regarder les hommes qui nous poursuivaient et me rendait compte qu'un homme semblait avoir les mêmes soucis que moi et sortait du casino en trombe. Les bras levés en l'air en voyant la voiture démarrer, il se fit plaquer au sol quelques secondes plus tard. Venais-je de subtiliser son chauffeur sous ses yeux ? Fort probablement. Mais parfois, je ne pensais qu'à moi. Et dans le cas précis, sauver ma vie semblait être la meilleure chose à faire. La voiture était agitée dans tous les sens et honnêtement, j'étais tout de même heureux de me retrouver là. Je préférais être remué dans tous les sens et en vie plutôt qu'immobile et mort. CQFputaindeD. Je regardais mon chauffeur d'un soir et qui semblait détendu. On aurait dit une simple balade pour lui. Il maniait le levier de vitesse avec une facilité déconcertante et le volant ne semblait être qu'un prolongement de ses bras. Cependant, si mes yeux avaient envie de le voir conduire car c'était un spectacle plus qu'intéressant, mon estomac, lui, me disait de regarder la route. Un relent plus tard, je me concentrais sur ce qu'il me disait, tentant de récupérer mes esprits.  « Euh... Quel casse ? » J'aurais pu avoir un minimum d'appoint et inventer une réponse. Mais mon estomac n'avait pas la force nécessaire à cela. Je n'arrivais pas à me concentrer sur autre chose que sur la route qui défilait devant moi.

Me forçant à reprendre mes esprits, je me forçais à répondre. Essayons d'être un petit peu honnête avec la personne qui était globalement en train de me sauver la vie.  « Mon nom est Donatello et je suis membre du clan. Ceci étant, j'ai juste vuuuuuuuuuuuu – un rond point en drift –  une voiture que je reconnaissais et je suis rentré dedans. Vous aurez compris que la situation n'était pas la plus simple. » Je me laissais faire, me faisant naviguer de gauche à droite. Avec le temps, j'avais l'impression que mon corps s'y habituait. Chaque virage devenait de moins en moins compliqué à supporter.  « Du coup, vous pouvez bien m'emmener où vous voulez, je ne suis pas compliqué tant que ma vie reste intact. » Je me retournais pour voir qu'aussi doué était-il, nos poursuivants semblaient être doués avec leurs voitures car ils nous collaient bien au cul. « Je vous laisse carte blanche en vitesse ou en endroit, j'ai entièrement cooonfiance ». Je sentais la puissance du moteur rugir.

••••

by Wiise

_________________

All my memories, gather round her
Modest lady, stranger to blue water
Country roads, take me home ⊹ To the place I belong, Metropolis (?), Mountain mamma, take me home, Country roads...
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Re: drive, and do it fast [furio & don]
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
drive, and do it fast [furio & don]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moc] John Frizer et Furio !
» Drive
» Fast Food VS Restaurant
» Fast Food, le TOP 3
» « Baby you can drive my car » feat. Alabama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omertà :: Benvenuto a Palermo. :: Le centre ville-
Sauter vers: