AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Sentiers battus ▬ Anarkia & Irime

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
Sentiers battus ▬ Anarkia & Irime
Ven 15 Juin - 14:11 - #

Sentiers
battus
Une journée passée à gamberger. Assimiler ce qui s'était passé. À me demander si j'étais taillée pour mes promesses ou indigne de les avoir proférées. Je ne voulais pas croire que l'échec puisse être possible. Car si j'échouais, cette balle je l'aurais méritée. Une dernière chance. Son indulgence était éprouvée. Je n'avais plus le droit à la moindre erreur. Ça donnait un enjeu, et de taille. Ses derniers conseils résonnants, j'acceptais de sortir de mon carcan hôtel-travail. De m'aventurer dehors où toutes mes angoisses pouvaient se déclencher pour un rien. Je n'avais pas peur du monde, des foules, des gens. Uniquement de leurs intentions. Tout mon monde, aussi instable pouvait-il être, avait basculé sur une rencontre tout à fait bénigne. Je ne me croyais pas capable de surmonter à nouveau toutes ces horreurs... Alors il fallait que je fasse mes armes. Que je laisse mes instincts me dominer et s'extérioriser pour être capable d'empêcher quiconque de me faire le moindre mal.

Armée de ces convictions, je quittai la chambre d'hôtel que m'offrait Oscar. J'avais les moyens d'avoir un appartement et une petite vie tranquille avec ce travail qu'il m'avait dégoté. Ça avait beau faire un an que cette situation durait, je ne me sentais toujours pas capable de modifier cette routine qui était devenue mon quotidien. Il me fallait un cadre défini, réglé méticuleusement, sinon je perdais mes repères et me perdais dans mes impairs. Il fallait que je reste dans un environnement connu avec des personnes connues. En qui je pouvais avoir confiance. Je faisais confiance au type de l'accueil qui me saluait toujours amicalement et s'inquiétait de mon état à chaque fois que ma mine semblait basse. M. me rendait régulièrement visite, en tout cas assez souvent pour que je ne me sente pas abandonnée et délaissée. La femme de ménage avait beau être insupportable, sa présence me rassurait. Un tout fait de blanc, de noir, de gris, de nuances que je connaissais. Qui tissaient cette routine rassurant dans laquelle je m'enfermais.

Routine qui devait changer, selon mon bienfaiteur. La confiance que je portais en lui m'aidait à croire en moi-même. À me sentir capable de pousser cette porte et de ne prendre ni la route du marché, ni celui du travail. Un café dans les rues piétonnes de Palerme. Vêtue assez simplement, je gardais une certaine élégance si on oubliait les quelques traces de coupures qu'arborait le dos de ma main droite d'avoir brisé mon miroir d'un coup de poing. Loin des accessoires clinquants, mais un chemisier rose pâle et un pantalon serré bleu marine. J'ignorais qui j'allais rencontrer. Une personne qui comptait pour Oscar, en qui il avait confiance. Une personne avec qui il pensait que je saurais m'entendre. Une amie que je pourrais me faire. Assez curieuse et sur la défensive, j'essayais de me faire tous les scénarios possibles dans ma tête afin d'être préparée à cette rencontre. Arrivant au dit café, je balayai du regard les tables occupées. Il y en avait une avec une femme pouvant correspondre à la personne qui devait m'attendre. Je n'étais pas en retard, à quelques secondes d'être pile à l'heure. Je m'avançai vers elle et posai une main sur la chaise qui lui faisait face. « Bonjour, Irime Skoden, un ami commun voulait qu'on se rencontre », demandai-je avec appréhension. Si mon italien était compréhensible, j'avais gardé cet accent venu des Balkans qui pouvait altérer ma prononciation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sentiers battus ▬ Anarkia & Irime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lieu "Hors des sentiers battus"
» [Question] {L'ombre du passé} Hors des sentiers battus - définition du joueur suivant [Résolu]
» La Guerre des Gaules
» rebelote pour Jade Octobre 1459
» La Guerre de Cent ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omertà :: Hors jeu : Flood, jeux et archives. :: Les archives-
Sauter vers: