AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Sam 9 Juin - 19:04 - #

Un bal pour
un bien
Ce n'était pas de gaieté de cœur que je me retrouvais dans cette fête. L'anniversaire d'un ponte de la Cosa Nostra. Il allait y avoir plusieurs personnes de différents clans. Une soirée qui s'annonçait animée mais dans une cordialité aussi barbante que seraient les manières à adopter. Ce qui me rassurait, c'était la tête de trois pieds de long que tirait Dekian. Il m'avait tannée pour être sa cavalière. Selon lui, il fallait que je côtoie plus de membres de cette belle famille qu'était la Cosa Nostra. Si j'avais cru à une blague, lorsque je le vis en bas de chez moi en costume  avec une robe et les parures qui allaient avec, je compris qu'en vérité, il avait été le plus sérieux du monde. « Si tu me traînes là-bas permets-moi au moins de m'habiller comme je veux », lançai-je avant d'aller me préparer. Mais Dekian me retint en enchérissant : « sûrement pas. Le style intello coincée ça ne collera pas vraiment avec le thème de la soirée. Même si ça peut avoir son charme, tu vas à un cocktail, pas à un enterrement. » Soupirant, je pris alors sa housse des mains et allai me changer. Une tenue courte, s'arrêtant au-dessus des genoux. Un tissu raffiné au toucher soyeux. Une robe bustier qu'un voile en soie recouvrait jusqu'au col noué autour du cou par deux bandes. Ce voile était cintré par une ceinture sous la poitrine et repartait jusqu'aux genoux donnant aux mouvements un côté aérien. « Alors ? » Demandai-je presque avec gêne en sortant de la salle de bain. Si la robe était très confortable, je ne me sentais pourtant pas à l'aise... « Ça fera l'affaire », dit-il avec sarcasme avant que nous prenions la route vers le lieu donné.

Le nom de notre hôte m'avait échappé mais j'allais devoir faire l'effort de marcher dans ces mondanités. Dekian serait capable de me passer un interrogatoire sur qui était présent... Une fois arrivés, les courbettes habituelles et quelques présentations. Il faisait encore jour et les invités arrivaient au compte goutte. La villa excentrée donnait sur une cascade de piscines avec des terrasses merveilleusement décorées. Il y avait au bas mot une quarantaine de personnes présentes. De quoi rapidement se perdre... Dekian voulut m'abandonner en me disant d'aller me présenter à un groupe de personnes. Je m'accrochai à son bras pour éviter de me retrouver seule mais à son regard insistant, je compris que là non plus, il ne me laisserait pas le choix. Pestant dans un soupir exaspéré, je me dirigeai vers le dit groupe. Une fois cachée par d'autres convives, je bifurquai vers le buffet présenté en surplomb des bassins. S'il avait fait chaud toute la journée, une brise légère venait rafraîchir les âmes. Aux courants de l'air virevoltait la doublure de soie de ma robe et une douce musique d'ambiance faisaient se risquer les invités à quelques pas de danse. Cette vie était à des années lumières de mon quotidien, mais elle avait tout pour ravir. Grignotant l'un des petits canapés mis à disposition, je laissais mon regard s'égarer au loin, admirant la vue qui était imprenable. Un panorama des plages de Palerme à vous donner le vertige...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Sam 9 Juin - 23:01 - #


  Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien

 

  Un anniversaire était prévu au sein de la Cosa Nostra. Un membre influent et apprécié. Parmi les Brancaccio, les Di Annunzio avaient été invités entre autre. Cependant, Lazare ne pouvait y être présent car il avait des affaires beaucoup plus importantes à gérer avec les consigleri et Ivan. Mais ce n'est guère pour autant qu'ils n'allaient pas y envoyer un présent à leur façon. En attendant, Lazare avait demandé à son fils d'y participer afin de les représenter. Bien évidemment, il ne serait pas le seul membre du Brancaccio mais, il pourrait transmettre les hommages de son paternel au ponte. Dante accepta sans rechigner, il n'avait de toute façon pas le choix. Il savait à quel point voulait qu'il s'amuse alors si en plus cet amusement permettait d'entretenir des liens précieux entre clans, il y avait tout lieu à y être. Di Annunzio mit donc un tailleur prune pour l'occasion accompagnée d'une chemise bleu foncé sans cravate ainsi que des chaussures de la même couleur. Comme à son habitude, le jeune homme ne négligeait aucun détail. Il mit d'ailleurs sa gourmette qui détenait son prénom et les initiales de son nom de famille. Néanmoins, il ne serait pas évident de la remarquer car dans la mesure où ses manches étaient longues. Une fois la préparation faite, il se dirigea au lieu de la soirée. La fête battait son plein, pas mal de voitures de luxe étaient garés aux abords de la demeure. Il se gara du mieux qu'il le pu avant de pénétrer à l'intérieur où un domestique l'accueillit et l'invita à rejoindre l'hôte de cérémonie pour le saluer. Dante était tout de suite dans son élément. Il salua ce dernier comme s'il s'agissait de son meilleur ami, discutèrent de choses et d'autres avant que Di Annunzio sorte de sa poche de sa veste une enveloppe que Lazare avait demandé à son fils de transmettre. Une fois la conversation terminée, le capodeccina rejoignit la foule. Il prit une coupe de champagne qu'un serveur lui offrit avant de discuter un peu avec tout le monde avant de finalement se diriger vers le buffet. Dante aperçu une jeune femme brune de dos. Cette dernière semblait lui être familière. Elle lui rappela la belle inconnue. Depuis la mission, Di Annunzio n'arrêtait pas de penser à elle ce qui le rendait un peu rêveur et distrait. Pourtant, le capodeccina n'en avait parlé à personne si ce n'est le strict minimum à son paternel pour lui raconter pourquoi il n'avait pas pu mener à bien la mission. En revanche, il avait évité d'évoquer le dérouler de leur conversation. Au fond, lorsqu'il avait appris cette soirée, il avait espéré la retrouver. Avoir une seconde chance de discuter avec elle et dans d'autres circonstances. La belle inconnue l'avait intrigué et ne l'avait pas laissé indifférent. Le mafieux s'approcha de la jeune femme et se mit à côté d'elle. Il regarda devant lui observant la vue avant de se décider de tourner le regard de peur de se retrouver nez à nez avec un pâle sosie de la jeune femme. Par chance, coïncidence ou hasard, ce fut bien la petite ingénue, il ne rêvait pas. Dante se mit à sourire et ne pu s'empêche de lâcher :

« Je t'avais dit que nous nous reverrions. »


AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Sam 9 Juin - 23:55 - #

Un bal pour
un bien
Au vu du beau monde qui s'agglutinait dans cette fête, on pouvait croire en la sécurité des lieux. Plusieurs soldati étaient postés à des points clés pour assurer la protection des invités. Même une souris ne saurait passer. Il n'y avait donc aucune méfiance à avoir. Aucune préoccupation hormis celle de faire bonne figure. Je me noyais dans mes rêveries à terminer le canapé adroitement subtilisé quand une voix m'extirpa de mes pensées. Ce n'était pas tant la présence de quelqu'un si près de moi mais bien cette voix. Si je l'avais si aisément identifiée c'était en partie dû au fait que je la guettais. Comme une menace qui planerait au-dessus de ma tête. Une menace indiciblement attendue. J'ignorais d'où il venait tout comme il ignorait d'où je venais. Inconnus l'un pour l'autre rencontrés sur le terrain. Si je n'y allais pas souvenir, sur le terrain, on pouvait dire que je savais faire les bonnes pioches quand ça se produisait : un contrat à deux exemplaires, à deux modalités différentes. Son air complaisant m'hérissa la peau et je ne pus m'empêcher d'engager les hostilités. « Un point pour vous. Mais je doute que cela suffise à vous consoler de vous être fait doubler par une mademoiselle ingénue », lançai-je en le narguant d'un haussement de sourcil hautain.

Si dans ce cadre il ne m'intimidait plus comme cette fameuse nuit où nous nous étions rencontrés, je n'en restais pas moins distante. J'avais compris que son approche n'avait été qu'un jeu. Et j'avais aussi compris qu'en tant que jeu, ce genre d'extravagance pouvait effectivement m'amuser. Je m'étais laissée distraire par cet étrange épisode trop d'heures et avais succombé à bien trop d'étourderies par cette faute pour le permettre de m'atteindre à nouveau. « Oh ! Et mon commanditaire n'a pas jugé bon de prendre en compte votre avis », ajoutai-je en reportant mon regard sur l'horizon. Ok, pas vraiment... je l'observais du coin de l'œil. On aurait sûrement dit une enfant cherchant à se montrer plus maline. Je voulais juste qu'il descende de son piédestal et quelque part, en savoir plus sur lui. N'importe quelle personne me faisant le moindre tord, je chercherais à m'en éloigner. Mais avec lui, c'était presque l'inverse, ce petit jeu m'attirait.

_________________
far from what i was
looking for
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Dim 10 Juin - 1:39 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


Dante avait tant espéré la revoir tôt ou tard. Si elle était de la Cosa Nostra, il la retrouverait bien assez tôt. Ses rêves devinrent réels puisqu'elle n'était à présent qu'à quelques centimètres de lui. Afin de faire remarquer sa présence, il décida de prendre la parole tout en évoquant les derniers mots qu'il lui avait dit la dernière fois. La belle inconnue ne tarda pas à répondre au tac au tac. C'était décidément une manie chez elle de vouloir avoir toujours le dernier mot. Di Annunzio ne pu s'empêcher de sourire amusé. Aussi étrange que cela puisse paraître, Cosima le faisait rire et sourire avec une rapidité déconcertante. Le mafieux leva les yeux au ciel lorsqu'elle l'attaqua directement sur la mission.

« Une vraie tigresse...où dois-je dire un vrai chaton ?! » Dit-il de façon moqueur avant d'ajouter : « Ce n'est pas parce que tu as réussi une mission que tu es dans la cour des grands mon chaton. » Il bu sa dernière gorgée de son verre avant d'ajouter : « Et arrête de me vouvoyer, je n'ai pas encore l'âge de ton père. »

Et de son père par la même occasion. Cette phrase anodine prenait pourtant sens sans qu'ils le sachent. Une autre hostilité. Celle toujours de la mission. Cette fois-ci il grinça des dents. Autant son avis ne l'importait peu, en revanche entendre ce genre de remarque l'énervait. Il bouillonnait sur place. Di Annunzio essaya de ne pas le laisser paraître. Il évita également de faire preuve d'orgueil en dévoilant son statut au sein de la Cosa Nostra, son clan ou tout simplement son identité. Il ne lui donnerait pas ce plaisir dans la mesure où elle ne lui avait rien dit la première fois. D'ailleurs, il n'attendait pas à ce qu'elle en fasse de même ce soir.

« Ton commanditaire n'avouera jamais son erreur parce qu'il doit être trop fier comme tous les hommes de la Cosa Nostra. » Aucun homme n'aimait voir son honneur être à terre. Dante avait de la fierté. « Gagner une bataille ce n'est pas gagner la guerre ma jolie. » Il prit un canapé dans ses mains : « J'ai plus d'un tour dans mon sac. » Il lui fit un clin d’œil. Suite à la mort de Torelli, Di Annunzio avait rattrapé son erreur en continuant à voir le fils de ce dernier. Si ce dernier reprenait l'entreprise détruite de papa, les Brancaccio seraient les premiers à en bénéficier.


AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Dim 10 Juin - 9:21 - #

Un bal pour
un bien
Deux enfants dans une cours de récréation, nous ne faisions pas plus malins que ça. Bien en décalage avec ces tâches quotidiennes qui nous incombaient à la Cosa Nostra.

Après m'avoir affublée du nom "chaton" qui le fit froncer les sourcils, le convive tenta de me faire la leçon sur la fierté de nos supérieurs et l'insignifiance de perdre une bataille quand on pouvait gagner une guerre. S'il n'y avait guère de conflits ouverts, une compétition certaine liait les différents clans de Palerme. Chacun tentant de faire les choses à sa manière. « Erreur : nom féminin dont le sens serait avis différent du mien et de mon parrain, merci pour cette sage leçon, j'allumerai un cierge en ton honneur », lui confiai-je en me retenant de l'appeler Tigrou. La situation et cette pensée me firent sourire avec une sincérité qui contrastait d'avec ces sourires courtois ou sarcastiques.

Je me retournais vers l'assemblée, faisant alors dos au délicieux buffet. Interceptant deux coupes de champagne apportées par un serveur, j'en tendis une à cea59e9d compagnon improvisé. « Santé, mais que ça ne te fasse pas croire que nous enterrons la hache de guerre », le rassurai-je.

_________________
far from what i was
looking for
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Dim 10 Juin - 13:24 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


Si leur rencontre avait été hostile, cette fois-ci c'était complètement différent. Il y avait quelque chose de changé...enfin presque, ils se comportaient comme deux adolescents pré-pubères. Tout comme lui, l'inconnue était aussi têtue qu'une mule. Elle voulait avoir le dernier mot et lui également. Dante fronça les sourcils en la voyant jouer les dictionnaires tout en le modifiant à sa sauce.

« Heureusement que tu es une femme très chère, parce que je te laisse imaginer où je t'aurais mis ce cierge. »


Di Annunzio lui adressa un grand sourire accompagnant ses paroles. Le capodeccina se retenait d'utiliser un langage fleuri en présence d'une femme. Cosima devait déjà le prendre pour un affreux personnage alors autant ne pas en rajouter une couche. La jeune femme se retourna ensuite afin de récupérer deux coupes de champagne. La jolie brune lui en donna une avant de trinquer et le mettre en garde.

« C'est ce que l'on dit. Je sais que tu es déjà à mes pieds. »


Dante plaisantait, il n'était pas sérieux et puis s'il pouvait l'agacer encore plus, il adorait ça. Cosima lui plaisait énormément. Il bu une gorgée de son verre avant de jeter un regard à la belle inconnue. Elle l'intriguait toujours autant. Di Annunzio se jeta à l'eau :

« Tu es venu accompagné ce soir ? »


AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Dim 10 Juin - 14:51 - #

Un bal pour
un bien
Inévitablement, je pouffai de rire à sa retenue de me donner un endroit où mettre le fameux cierge. Se permettait-il vraiment ce genre de comportement avec d'autres ? Je trouvais ça assez impensable. Si ça me faisait rire, ça devait en outrer plus d'une dans les parages. Peut-être avait-il compris ma place et le fait que, justement, je n'étais pas tellement à ma place dans ce monde superficiel de paraître et de courbettes. Plus volage et vagabonde, extravagante de l'ombre qui ne s'encombraient pas de toutes ces fioritures dans son quotidien. Une fille simple en somme.

Ça me réconciliait secrètement avec l'idée de passer un moment avec lui. Si je restais encore sur mes gardes à me poser bien des questions à son sujet, je n'allais pas faire ma mauvaise joueuse. Ce que je regrettai presque instantanément lorsqu'il m'annonça que de toute façon, je devais déjà être à ses pieds. Une provocation qui, malgré moi, marchait bien. Grinçant légèrement des dents, je bus une gorgée de champagne pour m'empêcher de dire une bêtise.

Son intérêt se porta aux conditions de ma présence. Jetant un œil dans l'assemblée pour trouver Dekian, je répondis à mon compagnon d'infortune. « C'est dangereux de venir à une soirée sans être accompagnée, j'en ai fait les frais chez Torelli, tu ne t'en souviens pas ? » Un sourire. Un soupir. « J'ai été quelque peu traînée de force par ce qui pourrait s'apparenter le plus à un ami dans mon entourage actuel. » Déplorai-je en me noyant dans une lampée de champagne. « Et toi, Don Juan, une princesse à ton bras pour faire croire à ton intégrité ? » Au vu de la façon dont il s'était permis de me rattraper à notre première rencontre, je m'amusais à le laisser penser que je ne le considérais pas digne d'être entouré de la moindre présence féminine. Ce qui, je me doutais bien, devait être faux. Il avait voulu me faire peur. Et ça avait marché. Du coup, je n'étais pas vraiment bien placée pour le lui reprocher.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Lun 11 Juin - 22:18 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


Dante prenait plaisir à taquiner la jeune femme. Il appréciait sa compagnie même si la belle inconnue était un drôle de personnage. Le mafioso avait la sensation de se sentir complet c'est-à-dire qu'il avait l'impression d'avoir retrouvé ce je ne sais quoi et qui éveillait son coeur. Di Annunzio savait que c'était tout bonnement de la folie dans la mesure où il la connaissait à peine et pourtant elle lui semblait si proche, comme si un lien indescriptible était présent. Une fois de plus, le capodeccina la taquina avant de boire une gorgée de son verre. Un bref silence s'installa et Dante se lança pour savoir si elle était venue en charmante compagnie. Il sourit amusé à sa remarque sur Torelli avant d'ajouter :

« C'est bien vrai, mais ici tu n'es pas chez Torelli et tout ces gens sont ta famille. Il n'y a pas un dans Palerme un meilleur endroit plus sécurisé qu'ici, tu ne risques rien. »

Il suffisait de voir les hommes qui surveillaient la villa, ils étaient armés jusqu'aux dents et la maison devait grouiller d'armes. Ils étaient invincibles. Dante adorait cette sensation. Il avait l'impression qu'ils étaient les maîtres du monde et que rien ni personne ne pouvait les arrêter. Cosima lui avoua donc ne pas être venue seule. Sans qu'elle s'en rende compte, la jeune femme dévoila une information à son sujet qui ne passa pas inaperçu pour le capodeccina.

« Ton entourage actuel ? » Il lui jeta un regard espiègle pour lui faire comprendre qu'elle venait de baisser sa garde. « Je comprends mieux pourquoi tu n'étais pas à ton aise en mission. Ceci dit, pour une débutante tu as quand même tué quelqu'un j'en suis presque admiratif. Il faut avoir du caractère et guère de regrets. Etait-ce ton premier ? » Dante bu une gorgée tout en regardant devant lui : « Je me demande comment une brebis égarée comme toi a pu débarquer dans la Cosa Nostra. »

Cosima lui paraît si pure, enfin presque. Elle était comme une fleur qui venait de pousser sur une terre infertile. Dante laissa échapper un léger rire cristallin en attendant sa question avec une petite pique. « Je fais cavalier seul et puis je ne suis pas ici pour m'amuser. Je représente juste la famiglia. »

La phrase de Dante avait deux sens. Le mot famille s'employait à la fois pour son clan et également pour son père.



AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Lun 11 Juin - 23:40 - #

HRP :
 

Un bal pour
un bien
Que le mafioso relève presque sérieusement mon jugement sur la compagnie que l'on risquait d'avoir à venir sans cavalier me laissait souriante. Effectivement, l'entourage était différent. Un peu prématuré pour considérer chaque personne ici comme étant de ma famille... Mais une confiance naturelle se tissait. En grande partie grâce à la présence de Dekian. Il est du genre à sentir les pièges venir. S'il mettait les pieds quelque part, c'est qu'il était sûr de pouvoir garder le contrôle. Collaborer avec une personne ayant son aplomb et son assurance, ça aidait grandement. Si j'étais tombée sur un autre mentor dans ce monde, je n'aurais probablement pas autant réussi. Je pensais lui devoir le fait que le parrain m'avait à la bonne. C'est vrai qu'à ma connaissance, Salvatore n'était pas du genre à se laisser approcher par des nouvelles recrues sans avoir une assurance derrière.

Me passant d'énoncer les détails de la façon dont je pouvait considérer cette famille, je bus à nouveau une gorgée de champagne. Il y a encore pas si longtemps, j'étais à des années lumières de croire que je remettrai les pieds en Sicile. Que je chercherais ce père dont ma mère m'avait tenue à l'écart malgré les éloges qu'elle lui portait. Que je serais contrainte de suivre une voie qui m'a forcée à déroger à bien des principes que la Cosa Nostra parvenait à me faire oublier ; malgré mon intégrité, il y avait des choses qui devaient être faites. On avait toujours le choix : s'exécuter ou être exécuter. Une famille. Ce n'était pas l'idée que je m'en faisais. Cependant, il fallait avouer que lorsqu'on jouait le jeu, la récompense était de taille : reconnaissance, intégration, argent, pouvoir, soutien. Je n'étais pas de ces personnes qui cherchaient à s'accomplir par leur statut ou leur position sociale. Mais c'était ma vie à présent. Et tant que je n'aurais pas retrouvé ce père que je tenais responsable de la mort de ma mère, je ne chercherai pas à m'extirper de ce monde.

Il releva un détail que je lui avais glissé. Mon entourage actuel. Je fronçai succinctement les sourcils, priant par ce geste à ce qu'il ne se fasse pas de fausse idée ou ne cherche à en savoir plus. Je ne voulais pas non plus qu'il vienne à penser que j'étais en manque de compagnie. J'avais des collègues, certains sympathiques, avec lesquels il m'arrivait de collaborer sur des projets divers. Il y avait Dekian, l'équipe de soldati qu'il dirigeait. Et Leo. Une étincelle ressemblant plus à une étoile inatteignable qu'à un réel pilier de ma vie sociale... Ok, rien de très réjouissant. Peut-être était-ce là le point qui me liait à cet homme encore bien énigmatique. L'envie de me lier à quelqu'un en dehors du travail ou de mes activités au clan Pagliarelli... je me ferais presque pitié. Champagne pendant qu'il déliait sa langue sans rien dévoiler, posant simplement des questionnements que bien d'autres devaient avoir en tête. J'expirai un rire.

Avant que je n'eus le temps de répondre, il me répondit que lui préférait être seul. De toute façon, sa présence ici n'était que protocolaire. Presque triste ! « Je ne t'ai pas menti la dernière fois : je n'ai pas tué Torelli, le narguai-je d'un regard satisfait. Nous avons des méthodes qui échappent parfois aux esprits fermés de nos frères. Je n'étais là qu'en tant qu'assurance. » J'éludai la partie où je devais récupérer toutes les données concernant la firme de Torelli. Ces informations-là relevaient d'Ezio et non de soldati de ma trempe. Il me demandait un fichier, des données, je les lui donnais sans devoir poser de questions. Ce qu'il en faisait ne devait pas me regarder. Et je pense que moins j'en sais, mieux je me porte. Si je n'ai jamais été un modèle de citoyenneté, je n'en restais pas moins consciente des mauvais usages que toutes ces datas pouvaient avoir... « Mais assez parlé de travail, les détails de ma vie à la Cosa Nostra ce sera pour un autre épisode ! Car je suis triste pour toi mais pour mon cas, ma présence ici est exclusivement dédiée au divertissement ! » Continuai-je de ne le narguer en levant mon verre.

Mon regard se posa sur les canapés qui jonchaient la table à laquelle j'étais juxtaposée depuis longtemps déjà et une moue dubitative se dessina sur mes traits. « Et surtout les petits fours. Faire de belles rencontres, danser, rire... c'est surfait à côté de mets si délicats », venais-je à me justifier sur un ton qui dénotait un sarcasme que je m'infligeais à moi-même. C'était presque bête. J'espérais que Dekian ne vienne pas me dire en rentrant que j'ai pu faire preuve de mauvaise volonté. C'est juste que... je me sentais si différente de ces personnes. Déjà en décalage avec les civils, la différence était encore plus flagrante ici malgré les bijoux et cette robe. En était pour preuve le fait que la seule personne qui m'adressait la parole était un confrère éloigné qui avait tenté de m'agresser lors d'une mission. Vraiment... étrange comme soirée.

_________________
far from what i was
looking for
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Mar 12 Juin - 18:38 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


La Cosa Nostra et plus précisément le clan des Brancaccio étaient véritablement une famille à ses yeux. Il avait beau faire les hypocrites avec certains d'entre eux ou ne pas en porter dans son coeur comme Leo, il se sentait à son aise. Il savait qu'il aurait toujours quelqu'un pour l'aider parce que les hommes et les femmes de cette organisation avaient le sens de l'honneur. Une famille de substitution puisqu'il ne connaissait pas l'amour que pouvait apporter une famille nucléaire. Au fond, Dante souffrait de la disparition de sa mère et de sa soeur. Il maudissait tellement leur mère de les avoir abandonnée son père et lui. Quant à son père, ils avaient beau s'aimer sans se le dire, ce n'était pas pour autant une relation père-fils. Di Annunzio n'avait jamais rien partagé avec son paternel si ce n'est la Cosa Nostra. Certains fils ont la chance de pouvoir partir à la pêche avec leur père, d'aller à la chasse ou tout bonnement d'aller au cinéma. Dante n'avait eu rien de tout cela. Il avait été éduqué par Venozza et d'autres membres du Brancaccio. Heureusement qu'il y avait Alessia. Elle aussi était une âme en peine qui avait dû vivre avec la mort de ses parents. Ils avaient été éduqués ensemble. La jeune femme était comme sa soeur de substitution et pratiquement la seule présence féminine. Cette famille avait donc fait ce qu'il était à présent. Dante était donc intrigué de savoir ce que faisait réellement Cosima parmi eux. Elle semblait à des années lumières de cette vie là. Il se demandait également comment elle avait pu les intégrer et surtout de connaître le clan dont elle faisait partie. Di Annunzio fronça les sourcils lorsqu'elle lui relança une pique. Un esprit coincé ? Il avait envie de pestiférer sur elle mais il se retint. Il manquerait plus qu'ils se fassent remarquer à une soirée où tout devait se dérouler parfaitement.

« A se croire plus maligne que les autres ont fini par se brûler. N'est-ce pas ce qui est arrivé à ce pauvre Icare ? »


Le capodeccina préféra répondre intelligemment bien qu'il sentait sa patience faiblir. Il avait beau être plus ou moins chaleureux avec elle, elle n'en restait pas moins une peste. Pourtant, plus elle était détestable plus il souhaitait rester en sa présence. Surtout qu'il n'avait pas l'habitude de s'attarder avec une personne lorsque le courant ne passait pas. D'ailleurs, la jolie brune en rajouta une couche notamment en mettant un terme à son interrogatoire et en l'insultant une fois de plus.

« Ah oui ? Vraiment ? »

Dit-il ironiquement avant d'arquer un sourcil faisant mine qu'il n'avait rien entendu concernant le fait que sa présence seule ici était triste. Il ne trouvait plus plaisir dans ce genre de fêtes depuis bien longtemps. Elles se ressemblaient les unes aux autres et à force d'y participer on finissait par s'en lasser. L'inconnue se justifia encore notamment en parlant des petits fours. Il la dévisagea, décidément il la trouvait très étrange. Dante termina son verre avant de le poser sur le buffet.

« Dans ce cas je vais te laisser t'empiffrer et passer une bonne soirée. »

Si Di Annunzio se doutait qu'elle devait ressentir la même chose sur cette soirée, il venait définitivement de perdre patience. Cosima le déroutait totalement. Il ne savait pas sur quel pied danser avec elle. Elle venait de gagner le second round. Si la jeune femme voulait vraiment qu'il la lâche, il allait le faire. Il allait également lui montrer par la même occasion qu'il pouvait s'amuser. S'il avait fait cavalier seul, il pouvait quitter la soirée en charmante compagnie. C'est pourquoi il décida d'aller danser la laissant seule au buffet.



AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Mar 12 Juin - 20:33 - #

Un bal pour
un bien
Raffinée et détendue, l'assemblée faisait de cette fête une agréable fin de journée au crépuscule haletant de Sicile. Des couleurs qui n'allaient pas tarder à jouer leur propre bal. Seule la première remarque de mon cher interlocuteur vint apporter un nuage d'ombre. Une pique que je pris peut-être trop au sérieux. Parce qu'elle était vraie en soi. Si je tournais tout ceci en dérision, je n'en oubliais pas l'attention que me portait Dekian. Les raisons qui l'avaient poussé à me traîner jusqu'ici. Un soupir. Du champagne. Il ne parut pas me croire lorsque je lui disais n'être là que pour le divertissement qu'apportait cette fête. Ça se voyait tant que ça ? Je n'étais pas la meilleure comédienne quand on sortait du cadre du travail. Quoi que même dans mon travail, jouer la comédie n'était pas mon fort. Trop habituée à fréquenter les écrans et peu acclimatée à mes congénères êtres humains.

Alors que nos yeux se croisent à terminer mes justifications, le bel homme s'en vint à prendre congé de ma compagnie. Je lui adressai un sourire cordial tout en prenant à nouveau un petit-four. « Attention à ne pas t'amuser », lui lançai-je avant de n'avoir que ses talons à regarder quand il se dirigeait vers les danseurs. Oops... ce n'étaient pas ses talons que mes yeux regardaient. Je sentis mes joues rougir et je me retournai vers le buffet pour y déposer la coupe que je venais de vider. L'alcool ne me réussissait pas du tout ! Mais ça ne m'empêcha pas de saisir une autre flûte au passage du serveur.

Le ciel commençait à nous offrir ses plus belles nuances. Un brin mélancolique, je reportai mon attention sur Dekian et sa dernière position connue. Son regard croisa le mien et il me fit signe de ne pas rester planter comme un pot de fleur. Arquant un sourcil je haussai les épaules en faisant mine d'être désolée. Ce qui n'avait pas l'air de le faire sourire... Roulant les yeux au ciel, je pris une dernière gorgée de champagne et abandonnai le buffet pour rejoindre les danseurs. Un en particulier. Il était en bonne compagnie pour quelqu'un de solitaire. D'un grand sourire amical, je demandai à la jeune femme si elle me permettait de lui emprunter son cavalier. Ce qu'elle accepta plus par politesse que par envie... sans doute. « Je vais t'aider à ne pas céder à la tentation de profiter de cette soirée », lui lançai-je avec un sourire malicieux. Quelle généreuse je fais !

_________________
far from what i was
looking for
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Mer 13 Juin - 17:43 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


Dante fut contrarié par sa belle inconnue. Il ne savait pas sur quel pied danser. Elle arrivait à le fasciner et à la fois l'enrager. Voyant qu'il n'arriverait à rien avec elle que ce soit en cherchant à connaître son identité ou tout simplement en essayant d'être amical, Di Annunzio décida de la laisser en plan. Après tout, pourquoi voudrait-elle de sa compagnie si elle prenait plaisir à cette soirée tandis qu'il lui faisait pitié. Le capodeccina avait de la fierté, mais il n'avait pas beaucoup de patience. Furieux et boudeur, il décida donc de lui montrer qu'il pouvait s'amuser. Dante lui jeta un regard noir lorsqu'elle s'amusa à lui répondre qu'il devait faire attention à ne pas s'amuser. Le mafioso se dirigea vers les danseurs et plus précisément de la première jeune femme seule qui croisait sa route. Il ne rentrerait pas seul chez lui et cette demoiselle était devenue sa cible. Dante dansa au rythme de la musique et de sa partenaire. Il avait appris la danse avec Venozza il y a déjà bien longtemps, en même temps que les bonnes manières. Di Annunzio avait appris à aimer la danse surtout en sachant tous les avantages qu'il pouvait en tirer. Il essaya de se changer les idées, de ne plus penser à Cosima. Il n'y arrivait pas, il était dans l'incompréhension la plus totale. Au moment où le capodeccina allait enfin passer à autre chose, la fameuse ingénue fit son apparition auprès de lui et de sa cavalière. Sans aucune pudeur, elle demanda à la jeune femme de lui laisser sa place. Dante fronça les sourcils, il en était hors de question mais trop tard ! Sa partenaire venait de quitter la foule de danseurs pour se retrouvait au buffet à la place de Cosima. Le mafioso la maudit intérieurement.

« Quelle générosité et dévotion de ta part ! » dit-il ironiquement avant d'ajouter : « Tu as terminé de dévaliser le buffet ? »

il ne pouvait s'empêcher de relancer les hostilités, ne serait-ce que par fierté et agacement. Ensuite, Dante s'approcha d'elle afin de lui prendre la main tandis que son autre main se positionna derrière son dos.

« J'espère au moins que tu sais danser, je n'ai pas envie de me trimbaler un boulet. »


Dit-il toujours avec autant d'agacement. Il ne comprenait pas le comportement de Cosima et ça le rendait dingue. Il risquait encore d'être hostile à son égard le temps de la danse voire peut-être de la soirée mais elle l'avait amplement mérité. Oui, Dante était boudeur et elle allait très vite s'en rendre compte.



AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Mer 13 Juin - 18:36 - #

Un bal pour
un bien
Le mafioso paraissait presque plus contrarié que sa partenaire évadée derrière ses beaux airs. Et se n'était pas une façon de parler, il avait des traits raffinés, soignés. Se dégageait de lui un charme qui allait au-delà de son apparence. Un détail qui me marquait de plus en plus. « J'aurais aimé en profiter plus longtemps mais il y a des priorités dans la vie », répondis-je d'un sourire amusé.

La légèreté de ses pas entrelacée à la fermeté de ses mains m'entraînaient sans que je n'ai à faire le moindre effort. Il était sans nul doute un très bon danseur. D'ailleurs il se permis de jouer le difficile à mettre en cause mes compétences dans ce domaine. Je n'étais pas douée pour les manières, les courbettes et les affaires, mais je n'étais pas dénuée de talent. Je devais à ma mère de savoir virevolter sur les notes. Elle me racontait ses prouesses lors des bals auxquels elle participait avec celui qui aurait dû être un père. Ils formaient un duo parfait, avec une telle synergie qu'ils pouvaient anticiper l'autre d'un simple regard. J'avais beau m'être entraînée des heures et des heures avec elle, nous n'avions pas cette magie entre nous. Mais sa patience m'avait tout deme même permis de devenir une très bonne danseuse. « Bien que je ne doute pas que tu ais des choses à m'apprendre dans ce domaine, je sais tenir la mon cher... mon cher comment d'ailleurs ? On ne s'est toujours pas présentés malgré tes avances de l'autre jour », enchaînai-je en sachant pertinemment qu'il n'y avait eu aucune avance et que jamais ce soir-là, je ne lui aurais donné mon nom.

_________________
far from what i was
looking for
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Mer 13 Juin - 23:16 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


« Et quelle est cette priorité ? J'aimerais croire qu'il s'agit de ma personne mais, j'imagine que tu vas me dire autre chose juste pour me contrarier n'est-ce pas ? »

Dante lui lança un regard tout en faisant attention à ses gestes. Le jeune homme aimait les choses bien faites, c'était également le cas pour la danse. D'ailleurs, Di Annunzio fut agréablement surpris de voir que sa belle inconnue savait également danser. S'il avait dû parier, il n'aurait aucunement miser de l'argent sur elle. L'expression : se méfier des apparences prenait dès lors tout son sens. S'il avait un petit air boudeur et ronchon, cette dernière le fit très rapidement sourire. Un autre sourire qu'elle réussissait à lui voler en toute facilité. La jolie brune essaya par la même occasion de lui extirper son identité. Ce fut presque bien joué, mais il était clair et net qu'il ne lui dévoilerait pas son identité. Après tout, l'inconnue avait refusé de répondre à ses questions. Il n'avait rien retiré de sa personne, pas même les raisons qui l'avaient poussé à entrer dans la Cosa Nostra et encore moins son clan. Il était frustré et souhaitait également lui rendre l'appareil. Il jouerait à ce petit jeu aussi longtemps qu'il le faudrait. De ce fait ? Lequel des deux allait faiblir en premier ? Cosima avait l'air d'une vraie tête de mule et il en était de même pour Dante. Tous les deux savaient pratiquer la loi de l'omertà. Bien évidemment, rien ne les interdisaient de parler entre eux mis à par leurs supérieurs mais ce petit jeu plaisait à Di Annunzio lorsqu'il menait au sens propre comme au figuré, la danse. En revanche, il était très vite mauvais perdant lorsque son petit chaton montrait ses griffes. Le capodeccina hésita à mentir sur son identité comme il le faisait avec Gesualda. Cette idée pouvait être très mauvaise si Cosima apprenait un jour la vérité. Il perdrait ce peu de confiance établit entre eux. De l'autre côté, il ne voulait rien dire dans la mesure où il souhaitait profiter encore de ce petit jeu entre eux. Faire tomber les masques maintenant pouvaient interrompre ce fragile lien qui était en train de se construire. Dante ne voulait pas la perdre. Le mafioso savait que sa réaction n'était pas normale, il la connaissait à peine mais, elle lui procurait un bien fou indescriptible. Bien évidemment, le capodeccina décida de choisir la seconde option. Il ne dirait rien, pas ce soir en tout cas. Di Annunzio laissa échapper un léger rire, décidément Cosima était un sacré personnage :

« Oh des avances ?! Vraiment ? » Il sourit amusé avant de venir lui murmurer à l'oreille comme pour lui rappeler la fois passée : « Pas que cela m'en déplaise, mais non jamais sur le lieu de travail. » Il se mordilla la lèvre inférieure avant d'oser lui demander notamment pour la provoquer : « Doit-on considérer cette soirée comme un de ces lieux ? » La réponse était positive, Dante n'était guère là pour s'amuser et à en croire la belle inconnue, il en était de même pour elle. Le mafioso se recula légèrement : « Gardons encore un peu de mystère veux-tu chaton, ce serait tellement dommage de tout gâcher pour un simple prénom. »



AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Jeu 14 Juin - 1:07 - #

Un bal pour
un bien
Une moue minaude quant à l'idée qu'il soit ma priorité. Les pas s'enchaînent et les mesquineries reprennent. Les avances ne se faisaient pas sur un lieu de travail. Un frisson à ses murmures, réaction pouvant autant témoigner de l'impudence d'un tel rapprochement que de son intrigue. Il attendit de savoir si alors on devait considérer cette fête comme un lieu de travail ou non. Je n'avais pas envie que ça le soit... mais je n'en dis rien, me contentant de lui sourire. Les mouvements de la danse s'entrelaçaient avec une harmonie élégante et suave. Une symbiose qui s'improvisait étrangement.

Si je n'obtins malheureusement aucune réponse à ma tentative d'en savoir plus, j'y gagnai une invitation à poursuivre ce jeu qui nous liait. Invitation que j'acceptais, bien que le nom chaton m'infantilisait de trop. Mais c'était le jeu : je n'aurais pas le choix et ne lui donnerait ni mon nom ni l'animal qui me caractériserait le plus. « Je t'accorde le point Petit Prince. Ce serait dommage. » Ma main sur son épaule descendant de quelques centimètres vers son torse alors que j'approche mes lèvres vers le creux de son cou. « Cela me permet pourtant de deviner que tu es quelqu'un de joueur, par extension charmeur et manipulateur. Devrais-je me méfier ? » Ajoutai-je en relevant mon regard pour qu'il m'aperçoive du coin de l’œil. Je me replaçai face à lui sans reprendre mes distances. Un instant de flottement accordé me laissa être happée par la profondeur de son regard sombre. Ses yeux fins me rappelaient un visage familier. Bien trop familier. Une intensité qui me fit le scruter peut-être avec trop d'insistance... Mes joues se tintèrent d'un léger rose alors que d'un sourire, je déviais mes yeux des siens.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 03/06/2018
Messages : 72

Loyauté : 202
Célébrité : Jack Falahee.
Multi-comptes : //.
Crédits : (c) Kane.

Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 balais.
Mon métier : Capodeccina au sein des Brancaccio et architecte d'intérieur dans la vie de tous les jours.
Côté coeur : Célibataire endurcit.

Mon image :
Dante Di Annunzio
« Membre du clan Brancaccio »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Jeu 14 Juin - 19:18 - #


Cosima Strelitzia & Dante Di Annunzio

Un bal pour un bien


Dante la trouvait décidément mignonne surtout lorsqu'elle fit sa petite moue pour ne pas avouer qu'il était devenu sa priorité le temps d'une soirée. Le jeune homme se sentait fier mais il évita de le montrer comme un coq afin de ne pas raviver les tension entre eux à l'exception de celle-ci. Une tension étrange. Le jeu du chat et de la souris prenait une toute autre tournure. Il faut dire que la danse savait réchauffer les cœurs. Il décida donc de garder l'anonymat car il aimait ce petit jeu et puis parce que Cosima n'avait rien dévoilé d'elle la concernant si ce n'est qu'elle était sans doute une Pagliarelli. Il décida de garder cette suggestion pour plus tard lorsqu'il trouverait le moment judicieux pour la tester. Il appréciait cette proximité qu'il ne voulait pas s'en défaire. Di Annunzio ignorait qu'il jouait un jeu dangereux et la chute risquait d'être très violente. En effet, ces joies violentes ont des fins violentes. Dante apprécia son nouveau surnom. Il n'était plus piquant comme les autres, bien au contraire, il y avait même du sens. Un frisson parcouru le jeune homme lorsqu'elle posa sa main sur son torse et que ses lèvres se rapprochèrent de son cou. La belle inconnue le battait à son propre jeu. Il n'était jusqu'à présent jamais déstabilisé par personne. D'habitude, il était le chasseur et il avait ses proies. Cosima arrivait à lire en lui comme dans un livre ouvert. Le capodeccina se sentait littéralement nu devant elle.

« Il faut toujours se méfier. »
Surtout en étant de la Cosa Nostra. Tous les membres étaient loin d'avoir une vie monotone, ils risquaient à tout moment de finir sous les balles de quelqu'un. Il ajouta : « Cependant, pas ce soir. » Dante lui adressa un sourire sincère avant de venir caresser délicatement de son pouce la lèvre inférieure de Cosima. Di Annunzio la regarda également dans les yeux, il se perdait dans son regard. Le mafioso brûlait d'envie de l'embrasser. De caresser ses lèvres avec les siennes. Il ignorait totalement son identité. Heureusement puisqu'il allait très vite regretter d'avoir eu ce genre de penser. Néanmoins, l'inconnue le déstabilisait à mesure qu'elle l'observait du coin de l'oeil. Il n'arrivait plus à exprimer ses sentiments. Il faut dire que depuis qu'elle était entrée dans sa vie, la jolie brune avait ouverte une porte laissée bien trop longtemps fermé. Dante n'avait plus éprouvé de l'amour. Elle venait de foutre un merdier pas possible dans son esprit. Il n'arrivait plus à penser correctement, lui qui usait de la raison.

« Tu es une Pagliarelli n'est-ce pas ? »

Exposa-t-il soudainement pour rompre ce qui venait de se passer entre eux. Il venait de prendre une voie de sortie, une échappatoire. Il enleva son pouce de ses douces lèvres pour se remettre à danser comme ils étaient précédemment et enleva par la même occasion la main de cette dernière sur son torse. Dante était tout chamboulé, il était frustré de ne pas comprendre ce qui était en train de lui arriver. Il espérait qu'elle réponde à sa question, qu'ils repartent sur leur terrain de jeu précédent là où il pouvait encore nager sans se noyer.



AVENGEDINCHAINS

_________________

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Cappodecina Di Annunzio •
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Jeu 14 Juin - 22:23 - #

Un bal pour
un bien
Si je n'avais pas la prétention de parvenir à intéresser le Petit Prince, naissait la conviction que lui aussi serait marqué de cette rencontre. Un océan aux surprises des plus hétéroclites. Même les plus déplaisantes en devenaient agréables. Un magnétisme rare que je n'expliquais guère, mettant cela sur le compte de la danse et du champagne. Se méfier était une règle. Une règle que j'appliquais et qu'il me demandait d'oublier pour cette fois. Un temps de pause où se posa son pouce sur ma lippe avec une délicatesse dont on ne pouvait nier la sensualité. Une vague de chaleur m'envahit à me transporter avec lui... Je n'avais pas le cœur volage et même si mes pensées devraient aller à Leo, à cet instant j'étais incapable de me détacher du Petit Prince. Fébrile à son contact et à son regard. De peur qu'il ne s'échappe, je ne cillai plus. Laissant ce moment m'imprégner. J'ignorais ces sentiments qu'il faisait naître en moment, mais je ne pouvais pas les nier. S'ils avaient la passion d'un désir, ils n'avaient pourtant rien de lubrique. Et malgré mon âme d'enfant, était passé depuis longtemps les jours adolescents où la découverte suffisait à faire croire à des sentiments. Non... c'était autre chose. Une chose vers laquelle j'étais irréversiblement attirée.

Les mots coupés à la caresse de sa main douce, je me perds sans parvenir à me raccrocher aux branches. Il paraissait tout aussi égaré, ce qui rendait cet instant d'autant plus troublant. L'avait-il remarqué ? Ou bien jouait-il et le point devait lui être accordé ? De sagesse et de raison, il vint apposer quelques points de suspensions sur cet instant de flottement. Devais-je considérer ça comme sa manière de ployer le genou ou restait-il le vainqueur ? Pagliarelli. Ma main revenue à sa place, une distance reprise et nos esprits se rassemblant, je devais lui accorder cette manche. « Perspicace pour un... un... » Je n'étais pas à Palerme depuis assez longtemps, encore moins dans la mafia depuis assez longtemps. Et encore, encore moins au fait des personnalités et des rôles de chaque clans... Je prenais mes ordres de mes supérieurs directs, parfois d'Ezio, mais n'avais pas de contacts avec les autres. Hormis ce soir. « Noce ? Tentai-je en fronçant les sourcils, ne répondant cela uniquement par hasard. J'ai un bon mentor mais bien trop de mal à vous différencier, n'en prends pas ombrage », précisai-je en un sourire amusé. Je sentais la tension s'amenuiser, c'était rassurant.

« Navré de vous interrompre », clama doucement la voix de Dekian qui vint poser une main sur mon épaule, m'incitant à me détacher du Petit Prince. Ma main droite resta liée à la sienne en s'abaissant, prolongeant furtivement ce contact que je ne voulais rompre. « Il faut qu'on y aille, une affaire de dernière minute. » Le regard insistant, Dekian m'intimait que ça se passerait de discussion. Partagée entre le soulagement et la déception - d'un côté libérer des tensions pour la soirée et de l'autre inquiète à l'idée que peut-être nous ne nous recroiserions jamais, l'inconnu et moi - je hochai la tête. « A charge de revanche », lançai-je au Petit Prince en prenant congé de lui. Je dus alors quitter la soirée au bras de Dekian, jetant un dernier regard vers le Petit Prince avant de rejoindre le parking. « Quelle affaire nous demande ? » Demandai-je pour éluder toute question qu'il pourrait avoir sur la façon dont j'avais appréhendé cette soirée. « Aucune. Je te ramène chez toi et on se revoit demain. » Son ton était sec et ferme. Pourtant, je n'avais pas fait de faute ni quoi que ce soit qui justifiait notre départ précipité... Son silence en disait pourtant long. J'avais le sentiment, plus que d'ordinaire, qu'il me cachait quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé
« »
Re: Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bal pour un bien ▬ Dante & Cosima (terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre perco à bien drop sans mourir?
» Règlement du forum à lire impérativement pour le bien de tous
» Refaire les pions de Tank Leader
» Pour evoluer bien et rapidement.
» que prendre pour bien débuter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omertà :: Benvenuto a Palermo. :: Le centre ville :: Les habitations-
Sauter vers: