AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Mar 5 Juin - 23:52 - #

Un insigne honneur ?
Un temps soit peu nerveuse, je devais bien l'admettre. Ce n'était pas la première fois que je le rencontrais, le parrain. Celui qui faisait battre le cœur même du clan Pagliarelli. Un homme dont le charisme n'avait d'égal que son esprit stratège. Le genre d'hommes dont les filles comme moi se méfiaient. Je ne prêtais aucune attention à ce qui pouvait se dire sur lui et ne portais aucun jugement. Le seul avis que je m'autorisais à me faire sur lui ne concernait que son implication dans le clan. Je ne souhaitais pas attirer son attention, ça compliquerait bien trop mes recherches sur mon père. Dekian m'avait assez mise en garde pour être méfiante.

Malheureusement pour moi, j'étais loin de me douter à quel point Ezio avait de l'avance en ce qui concernait nos rapports.

Ce n'est pas si rare que ça, de voir des personnes sans aucun lien avec la mafia finir par travailler pour elle et rejoindre ses rangs. Mais lorsque le regard d'Ezio se posait sur moi, je n'avais pas le sentiment d'être considérée comme une arriviste. Plutôt comme si la seule place qui pouvait être mienne était à la Cosa Nostra. À part potentiellement ce père encore inconnu qui avait ruiné la vie de ma mère, l'avait arrachée à cette terre, rien ne me liait à la mafia avant mon intégration.

Presque plus confiante de traverser une banlieue où les trois quarts des visages feraient frissonner n'importe quelle personne saine d'esprit que de me retrouver seule avec Ezio, je prenais mon temps pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Un rade dont le nom m'échappait et échappait à l'enseigne elle-même. Je pressai le pas sur les derniers mètres, voyant défiler les minutes et craindre d'ajouter un retard à mes préoccupations. Lorsque je poussai la porte du bar, les quelques piliers présents se tournèrent et me jaugèrent d'un regard. Un sourire timide sur les lèvres et mes yeux vagabondèrent de visage en visage pour croiser ceux d'Ezio. Étrangement, le fait de voir une tête familière me rassura, bien qu'il s'agisse de celle du parrain. Arrivant à sa hauteur, je marquai un temps de pause. Me pinçant les lèvres, je retins l'audace de remettre en cause le choix du lieu de rendez-vous. Mais mon regard avait sans doute déjà trahis ce questionnement qui m'avait stoppée. Prestement, je m'assis face à lui. « Navrée du retard », m'excusai-je comme si trois minutes de retard avait une importance cruciale dans cette entrevue dont je soupçonnais l'officialité. Allait-il me demandait de régler une affaire trop personnelle pour être demandée en risquant d'être vu par un autre membre du clan ou bien de la Cosa Nostra ? J'ignorais à quoi m'attendre et ce n'était pas pour me rassurer...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 15/05/2018
Messages : 16

Loyauté : 93
Célébrité : Ian Somerhalder.
Multi-comptes : Maggie.
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 38 ans.
Mon métier : Parrain du clan Pagliarelli.
Côté coeur : Inaccessible.

Mon image :
Ezio Salvatore
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Ven 8 Juin - 20:36 - #

 

Un insigne honneur ?

E & C.

Un bar miteux périphérie de Palerme, voilà où Ezio avait volontairement choisit de passer une partie de son après-midi. On lui demandait souvent pourquoi il aimait tant ce genre d'endroit. Souvent ces bars étaient complètement miteux, le whisky était de mauvaise qualité et il en allait de même pour la bière. Ca avait le don de faire râler Elijah qui détestait par dessus tout ce genre d'endroit. De son côté, Ezio se plaisait à venir boire du mauvais whisky dans des endroits comme ça, ça lui donnait une impression d'importance et puis, surtout, personne ne venait le dérangeait dans ce genre d'endroit. C'était peut-être ça au final qu'il cherchait : La tranquillité.
C'était donc avec une décontraction naturelle qu'Ezio s'était installé sur une banquette se trouvant au bord d'un bar dont il avait oublié le nom en banlieue de Palerme. Un quartier peu fréquentable se trouvait à seulement quelques mètres à pied mais, étrangement, aucun des voyous habituel n'était venu traîner aux abords du bar. Un verre de whisky trônait sur la table devant le parrain tandis qu'il était affublé d'un costume trois pièces d'un tailleur italien. Le brun lança un regard en direction de sa montre de luxe avant de reposer son regard sur l'entrée du bar. Cosima, une jeune ingénieure en informatique allait bien faire son arrivée. Ezio l'avait recruté parce qu'il savait qu'elle était un pion important sur son échiquier. Une jeune femme avec de telles capacités ne pouvait décemment pas travailler dans le civil ou, pire encore, pour la police.

La porte du bar s'ouvrit et Ezio posa immédiatement ses prunelles grises sur la silhouette qui se tenait dans l'encadrement de la porte. Les regards se croisèrent et, silencieusement, Cosima s'avança vers la table où était installée Ezio. Elle n'attendit pas pour s'asseoir et Ezio tiqua légèrement sans pour autant relever. Clairement la jeune femme n'avait pas encore parfaitement saisit certaines coutumes de la mafia.

- Bonjour Cosima. Mets toi à l'aise. Tu veux boire quelque chose ?

D'un geste non-chalant, Ezio fit signe au barman qui s'empressa de venir se planter à proximité de leur table afin de prendre la commande de la jeune femme. Lorsque ce fut fait, l'italien laissa son regard vagabonder quelques instants dans le bar avant de reporter son attention sur Cosima. C'était une brave petite, pour l'instant elle s'était montré efficace dans les missions que le parrain avait pu lui donner. Ezio se pencha alors pour attraper une saccoche qui se trouvait à ses pieds. Il la posa doucement sur la table avant de la pousser dans la direction de Cosima.

- Il y a un ordinateur dans cette saccoche. J'aurai besoin que tu pirates quelques comptes en banque pour moi. Je soupçonne certains Soldato de vouloir jouer sur plusieurs tableaux.

La trahison était à tout les coins de rues et Ezio détestait ça. La loyauté était sûrement la qualité que le brun appréciait le plus.
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Ven 8 Juin - 23:11 - #

Un insigne honneur ?
Les manières n'étaient pas mon fort et ce malgré les tentatives à moitié déterminées de Dekian. Mais je n'avais pas grandi dans ce milieu, loin de là. Le décalage se ressentait entre les autres membres du clan et moi. Pourtant, ça ne nous empêchaient pas de suivre un but commun dans le semblant d'harmonie qu'il pouvait y avoir entre nous. Peu assurée, je donnais souvent l'impression d'être une gazelle perdue dans les terres des lions. Et ce malgré les différentes missions que je réalisais pour le compte du clan Pagliarelli. Comme quoi nos actions ne nous définissaient pas toujours.

Le serveur arriva à la demande du parrain. Savait-il qui se présentait dans son rade ? Peut-être que oui, peut-être que non, dans tous les cas cela assurait un certain anonymat : personne n'aurait l'idée de le chercher ici. Je commandais sagement un soda à base d'orange alors qu'un léger silence fut comblé par l'observation de la salle. Il y avait peu de monde mais l'ambiance paraissait être à son comble. Un côté à la fois intimiste et grossier. Étrange paradoxe qui n'était pas pour me mettre à l'aise. Le soda arriva et le serveur déguerpit. Une sacoche, un pc, une mission. Pirater l'accès à certains comptes en banque de soldati. Des soupçons. J'aurais la liste des personnes en qui le parrain n'avait pas entièrement confiance. Mon ventre se noua d'une légère appréhension. « Vous... vous voulez que je fasse ça ici ? Enfin, maintenant ? J'veux dire... désolée... » Une éducation à faire... mais à trente ans on commençait à être bien moins flexible qu'avant. Poser des questions n'était pas une manière pour un soldato face au parrain. Ni auprès de n'importe quel supérieur d'ailleurs. « Il me faudra une liste de numéros de compte, et des noms, voire même des photos... je peux raccorder plusieurs comptes à partir d'une identité », expliquai-je en me montrant plus professionnelle. Si mes interactions sociales étaient décalées, dès lors qu'il s'agissait technique et travail, mon assurance changeait du tout au tout. J'étais à l'aise dans mon travail. Dès que l'on me mettait un terminal entre les mains, tout allait pour le mieux. Raison pour laquelle je travaillais plus souvent à distance que sur le terrain. En plus de manquer de pratique, je n'étais pas dans les meilleurs... Alors que côté informatique, j'étais plutôt ce qu'on appelait un crack. Ezio l'avait bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Date d'arrivée : 15/05/2018
Messages : 16

Loyauté : 93
Célébrité : Ian Somerhalder.
Multi-comptes : Maggie.
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 38 ans.
Mon métier : Parrain du clan Pagliarelli.
Côté coeur : Inaccessible.

Mon image :
Ezio Salvatore
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Jeu 14 Juin - 22:19 - #

 

Un insigne honneur ?

E & C.

Un soda à l'orange fut déposé sur la table par le serveur tandis qu'Ezio trempait à nouveau ses lèvres dans son verre de whisky. Son regard qui vagabondait dans le bar fut une attiré vers Cosima lorsque des questions franchirent les lèvres de cette dernière. Les yeux de l'italien se plissèrent tandis qu'il reposait calmement son verre sur la table. Les hommes d'Ezio ne le voyaient pratiquement jamais perdre son calme, il n'était pas quelqu'un de particulièrement impulsif. Ses colères étaient plutôt des colères froides, calmes, le genre de colère qui vous fiche froid dans le dos et c'est sûrement pour ça qu'on craint temps les colères du parrain dans le clan Pagliarelli. Finalement, le brun se contenta d'hocher doucement la tête lorsque sa jeune interlocutrice lui demanda si elle devait faire les recherches maintenant. Il glissa alors une main dans la poche intérieur de sa veste de costume afin d'en sortir un bout de papier qu'il glissa vers la brune.

- Les noms que tu as besoin de connaître sont sur cette feuille. Pour les photos, tu en as dans un dossier sur le bureau de l'ordinateur.

Un léger sourire s'afficha sur les lèvres du parrain. Il était satisfait de l'investissement qu'il avait fait en prenant Cosima sous son aile. Tout les parrains n'auraient pas porté attention à une jeune fille comme elle mais elle avait du potentiel et une certaine valeur, c'était certain.
Tout était calme dans le bar et personne n'osait lancer ne serait-ce qu'un coup d'oeil en direction de la table de ce duo bien étrange. Ezio n'était pas un homme très bavard et, pourtant, aujourd'hui il semblait d'humeur à faire la discussion. Parler de la pluie et du beau temps n'était pas non plus dans ses habitudes mais, aujourd'hui, il comptait faire une exception. Il savait que parler n'était pas le fort de Cosima et c'était sûrement pour ça qu'il l'appréciait aussi. Mais malgré tout, il avait des questions à poser. Des choses à savoir et dieu seul savait à quel point Ezio était un homme curieux.

- Les choses se passent bien avec les autres membres ?

Question à la fois intéressée et sans intérêt particulier, Ezio mettait un point d'honneur au fait que les membres de son clan respecte les femmes. Il savait que, parfois, certains de ses hommes se montraient indisciplinés sur le sujet. Ca ne lui plaisait pas, ça ne plaisait pas non plus aux hautes sphères de la Cosa Nostra et Cosima étant une jeune femme assez peu démonstrative, Ezio se méfiait de la nature de certains membres du clan.
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'arrivée : 01/05/2018
Messages : 188

Loyauté : 467
Célébrité : Àstrid Bergès-Frisbey
Multi-comptes : Irime Skoden
Crédits : © DandelionQueen

Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par ici
Mon âge : 30 ans
Mon métier : Ingénieure informatique, chef de projet chez SYS-Dat // Soldate du clan Pagliarelli
Côté coeur : Se faire poser un lapin devant l'autel, ça refroidit. Pourtant, elle semble ne pas avoir retenu la leçon en se rapprochant de l'héritier Dalmonte...

Mon image :
Cosima Strelitzia
« Membre du clan Pagliarelli »
Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Ven 15 Juin - 13:48 - #

Un insigne honneur ?
Paraissant bien gauche face à la droiture du parrain, je me rassurais finalement de le rencontrer dans un endroit comme celui-ci plutôt qu'un établissement huppé du centre-ville où en plus de dénoter avec mon interlocuteur, j'aurais fait tâche dans le décor. Je donnais l'impression d'être le petit cancre de la classe. Un peu turbulent mais qui tentait de faire de son mieux tout en sachant que ça ne serait jamais assez. Un peu frustrant ce rapport de supériorité qu'il instaurait par sa seule aura. Son regard perçant me donnait cette boule au ventre causée par la pensée qu'il pourrait me demander tout et n'importe quoi : je le ferais. Un envoûteur duquel je voulais me méfier mais en même temps que je laissais m'entourer de ses filets, me mettre à sa merci. Je détestais cette sensation sans parvenir à la contrer. Ezio était bien trop lui pour que quiconque puisse se sentir son égal. Ce n'était pas pour rien qu'il était à la tête du clan Pagliarelli... De ces hommes que l'on préfère avoir en alliés malgré les tords qu'il pourrait nous causer plutôt que de se retrouver de l'autre côté de la barrière.

Une feuille où étaient griffonnés des noms. Une simple liste qui en dirait long sur Ezio et ses liens avec les autres. Et si mon nom apparaissait ? Si celui de Dekian était noté ? Dekian avait beau paraître proche et sa loyauté à ne pas remettre en cause, ce n'était peut-être pas une amitié réciproque... Espionner sur des "frères d'armes" ne m'enchantait pas dans l'idée, mais on ne pouvait pas dire que j'avais beaucoup de rapports avec eux. Je restais encore une sorte de pièce rapportée, en décalage avec les autres de part mes fonctions dans ce clan qui étaient plus d'ordre logistique qu'exécutif. Si Dekian avait fait de moi une tueuse, ce n'était pas ma mission principale au sein des Pagliarelli. Restant la plus professionnelle possible avec ce jus d'orange porté à mes lèvres, je pris la liste et sortis le laptop de son sac. Me passant allègrement de tout commentaire.

Alors que je commençais à tapoter sur le clavier silencieux, le parrain s'accorda à amorcer une discussion qui ne semblait pas avoir le moindre rapport avec ce qu'il me demandait de faire. Je levai subrepticement mes yeux vers lui. « Je... oui. De Santis est toujours aussi désagréable avec moi mais rien qui viendrait à nous éloigner de nos missions », répondis-je avec plus de sincérité que je ne l'aurais souhaité. C'est étrange que dans ce milieu, les femmes soient plus à craindre que les hommes. Le code d'honneur voulait que les hommes respectent les femmes, mais il faudrait ajouter un avenant demandant aussi au femmes d'être respectueuses les unes envers les autres... Mais la Cosa Nostra datait d'une époque lointaine où les mœurs étaient bien différentes. C'étaient à nous de savoir adapter les règles aux circonstances. Laura ne paraissait pas assez intelligente pour avoir cette réflexion. Ou bien peut-être que c'était trop lui demander d'accepter sa famille telle qu'elle est, quand bien même elle ne puisse pas me souffrir. « Est-ce que je peux vous demander pourquoi cette question ? » M'interrompis-je dans ma tâche, intriguée d'avoir avec lui une discussion qui ne traite pas de travail.

_________________
far from what i was
looking for
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé
« »
Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recrutement Ezio
» CoH : Nouveau Module VASSAL, Orage d'acier/Prix de l'Honneur
» [IRL] Salve d'honneur pour Corsaires 1604
» "Tout honneur" & "Tout extrémité"
» LES CHAMPS D'HONNEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omertà :: Benvenuto a Palermo. :: Banlieue-
Sauter vers: